Faire chanter l'arabe en français: Ahmed Abodehman, écrivain et auto-traducteur

Bashair Alibrahim
Langues modernes et études culturelles, Alberta
juin, 2013
 

Résumé

Ahmed Abodehman est un poète de l’Arabie Saoudite qui décida, dans le but de préserver sa culture orale villageoise, d’écrire son premier roman en français. Un an après la publication de ce roman, il en fait la traduction en arabe. Cette étude examine les stratégies qu’Abodehman utilise pour s’adresser aux publics arabe et français ainsi que leurs effets sur l’auto-traduction de la version arabe du roman. Nous nous pencherons sur l’étude des deux traductions en utilisant comme cadre théorique à la fois la traductologie et la théorie littéraire. Les travaux précurseurs d’Oustinoff et de Fitch dans le domaine de l’auto-traduction ainsi que la typologie classique de Vinay et Darbelnet seront utilisés pour caractériser le projet de traduction d’Abodehman. Du point de vue littéraire, la narratologie de Genette ainsi que les concepts de « surconscience linguistique » et d’ « oraliture » nous aideront à faire une étude en profondeur du roman d’Abodehman. Cette étude nous permettra de mieux comprendre la relation que l’auteur entretient avec ses deux langues et cultures et d’identifier les changements de structure narrative entre les deux versions.


ISSN : 1916-8470