Utopies et angoisses de l’entre-deux identitaire chez les exilés/migrants africains : La Traversée nocturne d’Isaac Bazié

Alain Cyr Pangop Kameni

Résumé


En tenant compte du contexte d’émergence et des contours de la notion d’utopie repérée chez Thomas More, la présente réflexion vise à présenter l’exemple de La Traversée nocturne d’Isaac Bazié, plus connu comme critique que comme auteur. Ce texte nous donne l’opportunité d’examiner le profil thématique et idéologique du roman francophone africain issu de l’immigration, en ce sens que La Traversée nocturne dit à la fois les difficultés de l’émigration, à la suite de Cheik Hamidou Kane, Alain Mabanckou et Fatou Diome, et celles de la vie au pays, dans le sillage de la critique sociale qui sous-tend le roman africain.

Taking into account the emerging context and the twist and turns of utopia identified in the works of Thomas More, this study aims at presenting the case of La Traversée nocturne by Isaac Bazié, better known as a literary critic than as an author. This text gives us the opportunity to examine the thematic and ideological profile of the Francophone African Novel resulting from immigration, in the sense that, La Traversée nocturne addresses issues related to migration, following earlier works by Cheik Hamidou Kane, Alain Mabanckou and Fatou Diome, and life back home, in the wake of the social criticism that underlies the African Novel.

Mots-clés


Utopie, entre-deux, exil, migration, roman africain.

Texte intégral :

Article




Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

ISSN : 1916-8470