Devenir (écrivain), identité virtuelle - Une lecture de Le Prince Ehtejab de Houchang Golchiri

Parisa Lahouti, Papa Samba Diop

Résumé


L’un des principes fondamentaux du Nouveau Roman, aussi appelé « Nouvelle Autobiographie », est le refus du concept traditionnel de présence, de continuité et de cohérence. Une telle autobiographie représente les « origines du roman » plutôt que le « roman des origines » ; elle constitue un lieu d’échange pour les idées littéraires. Nous aurions ainsi affaire à une esthétique à la fois monologique et dialectique. Un tel écrit justifie que l’on pose la question de son fonctionnement narratif. C’est à travers l’engagement dans l’écriture, la solitude et les liens avec autrui, les modèles de vie et la présentation de soi, que l’écrivain tente de passer alternativement de statut d’auteur à celui de lecteur, définissant ainsi son identité. Loin d’être homogène, cette identité comporte de multiples dimensions, même contradictoires. Golchiri écrit son premier roman, Le Prince Ehtejab, pour décrire son entrée en littérature. Derrière sa création se dissimulent des questionnements sur les fondements impossibles de toute activité littéraire/artistique. Que nous dit-il donc sur lui-même et sur sa situation particulière et que nous dit-il, en même temps, sur les questions que la littérature contemporaine se pose à elle-même et auxquelles elle doit se confronter pour se donner une chance d’exister?

Abstract

One of the fundamental principles of the Nouveau Roman, also called the "New Autobiography", is the rejection of the traditional concepts of presence, continuity and consistency. This autobiography is representative of the "origins of the novel" before it was the "novel of origins" and of a forum for exchanging literary ideas. i would be dealing then with both a monological and dialectical aesthetics. Such writing tackles the issue of narrative function. Through his commitment to writing, loneliness, relationships, life patterns and self-presentation, the writer alternates between the status of author and that of reader thereby defining his identity. Far from being homogeneous, this identity has many dimensions, even contradictory ones. Golchiri writes his first novel, The Prince Ehtejab, to describe his coming literary debut. Questions about the impossible foundations of all activity literary/artistic are delineated behind his creation. What is he telling us about himself and his particular situation as well as about questions in contemporary literature asks itself and that it must confront in order to exist?

Mots-clés


Autobiographie, Nouveau Roman, Golchiri, Prince Ehtejab

Texte intégral :

article




Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

ISSN : 1916-8470