Open Access Open Access  Restricted Access Subscription Access

Innover en matière de stratégies de développement: Le nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD)

Landry Signé, Mamoudou Gazibo

Abstract


Abstract

Advanced by its supporters as an initiative for the renewal of approaches to development in Africa, the New Partnership for Africa's Development (NEPAD) has produced primarily normative works in the literature. In this article, we seek to determine whether it introduces innovation or whether it perpetuates existing policies. By exploring the origins, ideas, and strategies of NEPAD, we show that the innovation claimed is limited and highlight two explanatory perspectives. Innovation is limited above all by its dependence on the path previously traced by international financial institutions in particular, dependence that stems from the diffusion of ideas and the rigidity of institutionalized political structures and norms, and which implies continuity with past policies. Additionally, it is limited by the instrumental strategies of African leaders who, responding to the call of external partners, "play the game" by adopting the dominant ideas, discourses, and strategies in order to receive resources subject to this conformist attitude.

Résumé

Présenté par ses promoteurs comme une initiative renouvelant l'approche du Développement en Afrique, le Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD) suscite dans la littérature des travaux essentiellement normatifs. Dans cet article, nous cherchons à savoir s'il introduit une innovation ou s'il perpétue des politiques préexistantes. En explorant la genèse, les idées et les stratégies du NEPAD, nous montrons que l'innovation postulée est limitée et mettons en évidence deux phénomènes explicatifs. Elle est limitée d'abord en raison de la dépendance au sentier précédemment balisé notamment par les institutions financières internationales; dépendance qui provient des phénomènes de diffusion des idées et de rigidité des structures et normes politiques institutionnalisées et implique une continuité avec les politiques antérieures. Elle est limitée ensuite en raison des stratégies instrumentales des dirigeants africains qui, répondant à l'appel des partenaires extérieurs, "jouent le jeu" en adoptant les idées, les discours et les stratégies dominantes en vue de recevoir des ressources subordonnées à cette attitude conformiste.


Full Text:

PDF (Français)


©Copyright CAAS/ACEA 2009. Last updated: June 2010
ISSN 1923-3051