Open Access Open Access  Restricted Access Subscription Access

Gender and Home-Based Care for HIV/AIDS and TB Patients in Rural and Urban Zimbabwe

Miriam Grant, Jane Parpart

Abstract


Résumé

Cet article étudie la charge genrée des soins à domicile dans les ménages affectés par la tuberculose et le VIH/sida en zones rurales et urbaines du Zimbabwe. Sur la base de recherches menées à Bulawayo et Tshelanyamba en 2005-06, nous avons demandé aux soignants comment leurs vies, gagne-pain et charges de travail ont été affectés par la prestation de soins. La plupart des soignantes (qui sont tous des femmes) étaient préoccupées par la sécurité alimentaire et le coût des soins de santé, y compris le transport. Les gagne-pain tels que l'agriculture et le commerce informel ont été interrompus lorsque les patients étaient très malades, mais de nombreuses femmes ont été contraintes de reprendre leur travail en désespoir de cause. Des époux malades en phase terminale qui sont revenus après une longue absence afin d'être pris en charge ont été mal accueillis, notamment par les enfants. Les services de soutien des soins communautaires ont été particulièrement actifs en zones rurales. Les soignantes ont déclaré une augmentation de leur foi et de leur confiance en soi pour leur rôle de leadership assumé. Dans de nombreux foyers, les rôles de genre ont fluctués alors que les hommes et les garçons ont assumé davantage de responsabilités domestiques afin de soutenir les soignantes épuisées. Les ménages ayant accès au soutien de la famille élargie, ou ayant les ressources nécessaires pour embaucher de l'aide, ont été les plus résilients. Les soignants étaient vulnérables physiquement et émotionnellement; la plupart avaient désespérément besoin de formation, d'équipement et des soutiens spirituels et psychologiques nécessaires pour affronter la charge et le traumatisme de la prestation de soins. 

Abstract

This article explores the gendered burden of care in TB and HIV/AIDS affected households in rural and urban Zimbabwe. Based on 2005-06 research conducted in Bulawayo and Tshelanyamba, we asked carers how caregiving has affected their lives, livelihoods and workloads. Most carers  (all of whom are women) were worried about food security and the cost of health care, including transport. Livelihoods such as farming and informal trade were interrupted when patients were quite ill, but many women were forced to resume their work out of desperation. Long absent, terminally ill husbands who returned home to be cared for were often resented, particularly by children. Community care support groups were especially strong in the rural areas. Carers reported increased levels of faith and selfconfidence for their assumed leadership roles. In many households, gendered roles were in flux as men and boys assumed greater domestic responsibility to support exhausted carers. Households with access to extended family support, or who had the resources to hire help, were the most resilient. Carers were vulnerable physically and emotionally; most were desperate for training, proper equipment and the types of spiritual and psychological support needed to deal with the burden and trauma of caring.


Keywords


HIV/AIDS; Tuberculosis; caregiving; community; households;gender relations

Full Text:

PDF


©Copyright CAAS/ACEA 2009. Last updated: June 2010
ISSN 1923-3051