Open Access Open Access  Restricted Access Subscription Access

Le maelström colonial: Politique de la mémoire coloniale et rôle de l’histoire universitaire

Nicolas Bancel

Abstract


Abstract

This article analyzes a historical configuration referred to as the colonial maelstrom. This configuration can be characterized by a public policy of colonial memory, consisting of curatorial and legislative projects; by debates about colonization, which involved associations linked to the colonial past, public actors, such as journalists, and politicians; and finally by controversies developed in the academic field. The article theorizes that this configuration may be seized as an opportunity to examine epistemologically the different historiographical positions at play and to understand better the “institutional effect” produced by the specificities of the place of the discipline of history within the University.

Résumé

Cette contribution propose d’analyser une configuration historique que nous nommerons ici le maelström colonial. Celle-ci peut être caractérisée par les politiques publiques de la mémoire coloniale constituées par des projets muséaux et législatifs; par les débats sur la colonisation, où interviennent associations liées au passé colonial, acteurs publics tels que journalistes et hommes politiques; enfin par les polémiques développées dans le champ académique. Nous posons l’hypothèse que cette configuration peut être saisie comme une occasion d’interroger épistémologiquement les différentes positions historiographiques présentes et de mieux appréhender les “effets d’institution” produit par les spécificités de la position qu’occupe la discipline l’histoire à l’Université.


Full Text:

PDF (Français)


©Copyright CAAS/ACEA 2009. Last updated: June 2010
ISSN 1923-3051