Open Access Open Access  Restricted Access Subscription Access

The Widow, the Will, and Widow-inheritance in Kampala: Revisiting Victimisation Arguments

Stella Nyanzi, Margaret Emodu-Walakira, Wilberforce Serwaniko

Abstract


Dans les analyses des héritages des veuves, elles sont souvent représentées comme les victimes des préceptes sexuels patriarcaux. Notre étude a exploré les expériences du veuvage à Kampala. Le travail ethnographique sur le terrain a mêlé les observations des participants, les entrevues individuelles semi-structurées et les discussions de groupes. Les veuves sont de nature hétérogènes. De nombreuxmaris sontmorts intestat. Lesmaris excluent communément leurs femmes de la rédaction de leur testament. Un des rites funèbres d’un Muganda est la purification de sa veuve. Les veuves obtiennent un omukuza—levirate- gardien. Nos données contestent la sexualisation déclarée des relations levirate entre les veuves et leurs gardiens. Le coût de l’échange et de la possibilité de nouvelles perspectives est au ccntremême de la sexualisation des processus chez les veuves. La signification que l’on donne au veuvage a des propriétés transformatrices. Loin d’être un concept rigide, la sexualité des veuves se transforme peu à peu du fait du HIV/SIDA, des mariages mixtes, des synchronisations religieuses, des morts fréquentes et de la pauvreté. Si certaines veuves sont les victimes de circonstancesmenant à des activités sexuelles avec leurs levirate-gardiens, en revanche, beaucoup d’autres ont défié la sexualisation de la relation avec leurs gardiens. En revanche, quelques-unes ont tiré des avantages de leurs relations avec leurs levirate- gardiens. La victimisation n’est qu’une des nombreuses significations liées au veuvage.Widows are often presented as victims of patriarchal sexual dictates in analyses ofwidow-inheritance. Our study explored experiences of widowhood in Kampala. Ethnographic fieldwork combined participant observation, semi-structured individual interviews, and focus group discussions. Widows are heterogeneous. Many husbands died intestate. Husbands commonly exclude their wives from will-writing. A Muganda man’s last funeral rites include widow-cleansing. Widows get omukuza — levirate guardian. Our data contest overt sexualisation of levirate relationships. Exchange and opportunity cost are crucial to sexualising of processes withinwidowhood. Meanings associated with widowhood are transforming. Rather than a frozen construct, sexuality of widows is changing because of HIV/AIDS, intermarriages, religious synchronisations, recurrent deaths, and poverty. While some widows felt victims of circumstances leading to sexual activities with levirate-guardians, many others challenged sexualising the levirate relationship. A few benefited from sexually engaging with levirate-guardians. Victimisation is only one of many meanings interloped within widowhood.

Keywords


widowhood; widow-inheritance; HIV/AIDS; religion; intermarriage; victimization; agency

Full Text:

PDF


©Copyright CAAS/ACEA 2009. Last updated: June 2010
ISSN 1923-3051