Vol. 1, No 1 (2008)

La traduction verticale ou horizontale? Entre langues et cultures en "mode mineur"

Ce numéro inaugural d’Alternative francophone a pour objectif principal d’enrichir la réflexion des spécialistes en traductologie, en traduction littéraire, en études littéraires et en linguistique sur les questions que soulèvent la traduction et la réception des littératures de l’exiguïté . Celles-ci véhiculent des traces de contacts interculturels et se trouvent souvent obligées de composer avec un rayonnement restreint. Ces traces sont considérées soit comme des signes d’une hybridité en vogue ou bien comme des vestiges d’un atavisme essentialiste . Par ailleurs, le rapport de ces littératures à la traduction est ambivalent, car l’hybridité qui les caractérise témoigne de l’acte de traduire, tout en résistant au transfert. La traduction dans un tel contexte se problématise puisque la cohabitation linguistique, c’est-à-dire la proximité trop intime des deux langues, introduit la méfiance à l’égard de tout contact concrétisé par la traduction ; méfiance accentuée face à cette proximité . Qu’il soit question de traduire les littératures de l’exiguïté à la verticale ou bien à l’horizontale , les chercheurs ayant contribué à ce recueil saisissent l’importance de la dynamique interculturelle et des relations de pouvoir qui lient les cultures en contact, de même que les enjeux propre au choix d’une stratégie de traduction appropriée. Il s’agirait également de questionner la limite de la traduction de ces littératures, surtout, mais non pas exclusivement, par rapport à l’hybridité, un phénomène qui touche tout particulièrement les petites cultures. Se servant de méthodologies et de cadres théoriques d’inspiration disciplinaire variée mais complémentaire, les articles privilégient l’étude des stratégies de traduction employées dans les échanges entre différentes « petites » cultures dites « mineures », puisque « dominées » ou « marginalisées » (les communautés wallonne et flamande en Belgique, les communautés franco-canadiennes hors Québec, la Pologne).

Sommaire

Articles

La traduction horizontale ou verticale ? Entre langues et cultures « en mode mineur » Présentation
Denise Merkle, Aurelia Klimkiewicz 1-7
L’humanisme de l’autre langue Article bio et résumé
François Paré 8-19
Perfection du matin de Sharon Butala, ou comment élargir la langue minoritaire Article Bio et résumé
Nicole Coté 20-28
Identité « propre » ou identité « empruntée » des littératures mineures? Hétérolinguisme dans la traduction littéraire intra-belge Article bio et résumé
Reine Meylaerts 29-45
Bilinguisme et performance : traduire pour la scène la dualité linguistique des francophones de l’Ouest canadien article bio et résumé
Louise Ladouceur 46-56
Pour un nouveau paradigme traductionnel : les traductions exogènes et endogènes article bio et résumé
Benoit Doyon-Gosselin 57-67
Marichette. Lettres acadiennes 1895-1898 en polonais : stratégies de traduction article bio et résumé
Alicja Żuchelkowska 68-79
Les français du Canada : faits linguistiques, faits de langue article bio et résumé
Gisèle Chevalier 80-97

Notes de recherche

Transfert de la littérature acadienne en Pologne : bilan d’une expérience traductologique et didactique Résumé article bio et résumé
Teresa Tomaszkiewicz 98-115
Gabrielle Roy, prototype de l’écrivaine canadienne ? Résumé article bio et résumé
Jean Morency 116-124


Creative Commons License
Ce travail est autorisé sous licence avec la Licence de paternité Creative Commons 3.0.

ISSN : 1916-8470